Astro-thérapeute Quimper, Astroloque, Astroloque Quimper, Astrologue Finistère | Sandrine Rossaut

L'Axe des Portes

L’axe des Portes

d'après le livre de Catherine Castanier

 

On a coutume de dire que le Soleil représente la conscience or il est un des éléments de notre conscience : notre conscience est là où nous sommes.

Sur la terre nous sommes constamment reliés énergétiquement au centre de la terre, quoique nous fassions nous avons un centre permanent en nous qui demande à être conscientisé.

Dans le thème, l’accession à ce centre est favorisé par Chiron : son signe nous montre comment nous ouvrir à la conscience de notre centre, sa maison dans quel domaine particulier déployer cette conscience et selon les aspects, quelle autre principe peut nous y aider.

 

Avec la conscience il ne peut y avoir régression, lorsque nous entrevu la lumière avec Chiron, cela reste comme un acquis : nous avons opéré une ouverture qui ne se refermera jamais.

Chiron nous aide à croître en conscience dans le présent, il représente une fonction que nous pouvons mettre en action pour retrouver notre conscience d’être.

 

Chiron médiateur de la dualité

Quand le processus d’incarnation est enclenché, lors du passage de sa sphère, Chiron nous transmet l’essence des planètes transpersonnelles (Pluton, Neptune, Uranus) et intervient dans l’intégration des sept sphères planétaires (de Saturne à la terre).

Saturne permet de poser les limites de l’incarnation, il inscrit l’univers dans le cercle temporel et permet ainsi de le synthétiser en un centre tangible, une autre forme du Un.

Chiron au mi-point de Saturne et d’Uranus, nous permet de délimiter et régulariser dans la dimension temporelle, il est une clé pour déverrouiller lors de transits ce qui était resté bloqué lors de notre incarnation et donc contraire au mouvement de la vie.

Il nous invite à nous libérer des systèmes et de nos conditionnements et il temporise entre l’enfermement de Saturne qui nous sclérose et la rébellion d’Uranus qui par sa colère peut laisser des meurtrissures.

Chiron nous livre sa sagesse, il est l’intelligence de l’observation qui voit la réalité du système et sa dualité saturno-uranienne : cette observation neutre est une réharmonisation de l’être.

 

 

Projet d’incarnation

Lorsque le projet de notre incarnation a été décidé, à un moment nous sommes entrés par une Porte nommée « Porte Invisible » située au mi-point d’Uranus et de Saturne ; nous sommes alors passés d’un monde sans polarité au monde de la dualité et dès cet instant, notre matérialisation a commencé pour venir ensuite se structurer avec Saturne.

Cette transition du 1 au 2, du monde de l’unité à celui de la dualité correspond à une première division (un premier déchirement) qui est le point de départ de notre incarnation lorsque nous avons passé la porte du Temps.

Chiron se situant entre la sphère uranienne et saturnienne a présidé à ce passage, il était présent lors du déchirement produit par cette division qui a instauré une blessure.

Dans cette descente en incarnation nous traversons successivement les sphères de Saturne, Jupiter, Mars, Soleil, Vénus, Mercure, Lune et Lune noire, et nous nous dotons de leurs attributs dont nous récupérons les traces laissées lors de nos incarnations précédentes (image portemanteau).

Après la conception parentale, se succèdent notre naissance, notre séjour terrestre et enfin la mort qui est le commencement d’un autre état de conscience.

Puis s’amorce le processus de désincarnation qui nous fait repasser dans l’autre sens, celui de la montée, par toutes les sphères célestes dans lesquelles nous laissons en suspens les formes pensées et expériences afférentes à chaque planète… que nous retrouverons lors de la prochaine incarnation.

 

Notre présence prend fin dans ce monde et son cortège d’obligations lorsque nous atteignons la porte visible, placée en face de la porte invisible (entre Saturne et Uranus) ; à ce moment précis notre voyage est terminé et nous repartons vers les étoiles et la plénitude de l’essence lumineuse.

Nous passons toute notre vie à préparer ce départ, à oeuvrer à sa qualité et à tendre vers la guérison de notre blessure existentielle.

 

L’axe des portes concerne ce processus lié à la roue des recommencements qui se déroule inexorablement sans être une répétition.

 

L’axe porte invisible/porte visible indique une voie et un chemin à parcourir pour guérir notre blessure existentielle : il précise ce qu’il y a à laisser derrière soi et ce vers quoi nous diriger en face pour opérer un passage et s’ouvrir à un monde plus lumineux.

 

A partir du moment où nous franchissons la porte invisible, nous ne nous souvenons plus de rien et nous ne savons pas ce que nous avons laissé derrière nous, nous oublions tout ce que notre entité a pu vivre auparavant et dont notre «  Je suis » s’est ré-imprégné lors de sa corporéification.

 

La porte invisible nous relie à un passé auquel nous n’avons pas accès mais dont nous portons le sceau.

  • La porte invisible indique le lieu qui représente la raison essentielle de notre incarnation, la nature de notre blessure existentielle et la réparation à laquelle nous nous sommes obligés.                
  • Chiron nous aide à guérir de cette blessure existentielle par la voie de l’acceptation et sa résolution qui passe par une reconnaissance puis une mise en lumière de la partie ombre de notre personnalité.
  • La porte visible est le lieu et la voie de guérison qui permet d’alléger notre karma.

 

La Porte Invisible

La porte que nous avons franchie s’est refermée derrière nous et ne pourra plus s’ouvrir, elle s’est dérobée, effacée dans le grand mur derrière nous et nous avons beau nous retourner pour essayer de la retrouver, nous n’avons plus accès à ce qui nous a amené là… nous pensons que si nous pouvions la voir nous aurions qqch d’identifiable et de visible pour nous orienter : cela explique pourquoi nous avons tant de mal à nous détacher de cet endroit du thème et que constamment cette porte se rappelle à nous en nous faisant expérimenter des expériences difficiles.

 

Cette expérience est là pour nous faire comprendre que si nous voulons mettre fin à notre douleur d’exister, il faut cesser de nous identifier à qui que ce soit ou à quoi que ce soit.

 

Dans ce lieu où se trouve la PI se trouve la leçon existentielle de notre vie.

Deux erreurs de comportement apparaissent :

  • La première est de continuer à scruter le mur et de tourner le dos à la vie et à son travail d’incarnation.
  • La seconde est d’attendre passivement que les choses changent et d’omettre de faire un travail intérieur.

 

Dans l’interprétation d’un thème, l’aspect négatif de la maison et du signe de la PI permet de comprendre à quel type d’attitude altérée et dénaturée on a affaire.

 

Nous ramenons avec nous l’obligation de réparer quelque chose qui ne date pas de cette incarnation : fuir n’est pas la bonne attitude, il nous faut au contraire affronter nos peurs dans ce domaine de notre vie.

 

La Porte Visible

Pour accéder à cette porte, il faut nous détacher de la porte invisible et avoir le courage de nous avancer dans l’inconnu et sans repères.

 

Pour cela il nous faut passer par le centre de Chiron et retrouver l’unité à l’intérieur de nous.

 

Le chemin est d’observer sans jugement quelles sont nos contradictions, nos incohérences dans la PI et quels sont les attitudes, pensées négatives, identifications que nous nourrissons souvent inconsciemment et dont nous avons du mal à nous détacher…

 

L’accès à la guérison de notre âme n’est possible que lorsque nous acceptons de prendre conscience de cette problématique et de nous en libérer.

 

Qu’est-ce qui a abîmé notre conscience morale, ce qui l’a fragmentée et lui a fait perdre son intégrité ?

 

 

La clé majeure de cet axe est d’accepter de désintégrer notre part d’ombre à la PI puis d’arriver à l’éclairer grâce à la voie résiliente de Chiron.

 

La planète qui est conjointe à la PI va amplifier le travail à réaliser et va indiquer la nature de l’inertie précédente.                  

Chiron nous montre comment en signe et où en maison accepter nos épreuves.

Accepter n’est pas un état de passivité, c’est un acte conscient qui nous permet d’intégrer cette part d’ombre et par cette réunification de retrouver notre part d’intégrité.

 

La clé est de nous laisser pénétrer des énergies du signe de Chiron au plus intime de notre cœur et ensuite de suivre son intention : Chiron nous tend sa main afin de nous élever dans le domaine où il se trouve et d'y puiser tout son savoir et sa générosité bienveillante.

 

En maison cardinale (I, IV, VII, X) la PI indique une difficulté à s'autoriser des initiatives et un sentiment de frustration qui peut nuire à l'expansion ou à l’expression créative.

Toute PI en maison fixe (II, V, VIII, XI) indique un contexte instable dont le natif a souffert antérieurement et qui par son ressenti d’insécurité peut l'handicaper dès qu'il s'agit d'exprimer un potentiel.

En maison mutable (III, VI, IX, XII) le natif manque de souplesse et d'adaptation ; de fait, il éprouve une angoisse face à toute mutation ou renoncement de situation.

 

Salou Eddie - 18/06/2016 - 09:44