Astro-thérapeute Quimper, Astroloque, Astroloque Quimper, Astrologue Finistère | Sandrine Rossaut

Le signe du Bélier

 Le signe du Bélier : du 21 mars au 20 avril

Le Bélier est un signe de Feu d’expression Cardinale : c’est lui qui démarre le printemps et c’est lui qui est symboliquement le premier signe du zodiaque. Mars est sa planète maîtresse.

Il a toujours été symbole de puissance, dieu de l’air et de la fécondité chez les anciens égyptiens, Agni dieu du feu chez les indiens et l’agneau divin s’offrant au sacrifice pour les premiers chrétiens.

La forme en V de ses cornes, suggère une valeur d’ouverture vers le ciel et d’initiation au divin.

Le Bélier est un être instinctif, débordant de fougue et d’énergie.

Il a besoin d’exister et de s’affirmer à travers une action et de dire « Je suis ».

Spontané et courageux, c’est un  être  indépendant et volontiers récalcitrant envers la discipline : il suffit qu’on lui interdise quelque chose pour qu’il commence à « ergoter » ou même à s’énerver contre la personne qui représente l’autorité.

Droit, franc et direct il ne contourne jamais l’obstacle quitte à se blesser lui-même ou à détruire…

D’une constitution physique puissante et résistante, il a tendance à s’emballer pour différents projets qu’il mène de front sans toujours aller jusqu’au bout.

Ne voyant ni ne connaissant ses limites, il peut aller jusqu’à l’épuisement et le surmenage en boucle, sa santé défaillante étant alors le seul rappel à l’ordre qu’il acceptera d’écouter, s’empressant de recommencer dès qu’il sera de nouveau debout !

C’est le besoin d’action qui signe son identité avec de multiples activités  menées tambour battant.Sa force le place naturellement au statut de chef, poste qu’il revendique supportant mal d’être à la place de second.

Son cœur exalté, généreux et naïf lui donne un côté enfantin, toujours prêt à croire et à se battre pour mille chimères, le combat étant sa raison d’être plus que le résultat lui-même. 

Ce mélange de ferveur, de témérité et d’optimisme lui donnent un côté  'risque tout'  qui peut aussi l’amener à de grandes désillusions, la lucidité et l’objectivité n’étant pas ses meilleurs atouts !

En cela on pourrait dire que c’est beaucoup plus un fonceur qui improvise, qu’un stratège qui mesure les risques qu’il prend parfois, au péril de sa vie !

Le Bélier prend fréquemment sa générosité pour de la compréhension alors qu’il a tendance à imposer ses avis et ses goûts sans tenir compte de l’autre, tolérant assez mal les personnalités plus contemplatives qu’il jugera comme étant lentes et indécises : la patience  et la diplomatie n’étant pas son fort, il finira par s’énerver en claquant la porte puis, reviendra voir si l’autre suit (enfin, c’est pas trop tôt !) ses directives…

Sur le plan relationnel il s’entendra mieux avec les signes d’Air (Gémeaux, Balance, Verseau) qui s’adapteront à son tempérament et non l’inverse !

Intuitif passionné, il vit de sentiments exaltés  et de projets audacieux, qu’il portent un temps donné vers le plus riche et le plus haut des firmaments.

Ennemi des routines, il repartira demain vers de nouvelles conquêtes qui lui donneront le sentiment d’être le premier à réaliser cette nouvelle aventure.  

 

Présentation du thème de Vincent Van Gogh 

Biographie de Vincent Van Gogh : il nait au presbytère parental (son père est pasteur) après un frère mort-né également prénommé Vincent ! Il est l’aîné de 6 enfants dont son frère Théo avec lequel il entretiendra une relation très proche et une correspondance suivie. D’un tempérament entier et exalté, il essayera plusieurs fois d’être pasteur mais en vain… puis il s’initiera au dessin, à la peinture et travaillera même dans différentes galeries d’art. Autodidacte, son œuvre naturaliste inspirée de l’impressionnisme annonce le fauvisme et l’expressionnisme. Déchiré entre son amour pour Dieu, sa passion pour la peinture et une nature trop entière tendue vers l’Absolu, traversant des crises existentielles aigües puis soudain pris de démence il se suicide à 37 ans d’une balle dans la poitrine.

« J’ai compris que même pauvre et nécessiteux aux regards du monde, on peut s’enrichir en Dieu et que ce trésor là, nul ne peut vous l’enlever ».

 

Nous retrouvons dans son thème les composantes de cette âme pure, inspirée de génie et auto-destructrice pour elle-même :

  • La dominante dans le signe en Bélier autour du MC dans l’hémisphère Sud préfigure d’une âme exaltée, entière et jusqu’au-boutiste qui va mettre toute son énergie dans l’expression pleine de sa vocation.
  • Nous retrouvons l’importance de la famille dans l’ascendant Cancer, la Lune étant conjointe à Jupiter : la Lune représentant l'inspiration, elle s'identifie ici à Jupiter que l'on retrouve dans le thème des peintres .
  • Le soutien du frère Théo se retrouve dans les trigones qui partent de Mercure (fratrie + écriture) pour rejoindre cette conjonction Lune/Jupiter.
  • Sa double vocation Dieu et la peinture qui n’en font qu’une, est signifiée par l’importance de cette Lune « Jupitérisée » en maison VI, Vénus en Poissons conjointe au MC ainsi que Neptune. 
  • L’agressivité est représentée par Mars qui agresse la Lune par un carré : un complexe de castration qui poussera le peintre à se mutiler l’oreille pour faire taire ses angoisses.
  • Angoisses et culpabilité existentielles que l’on retrouve dans cette conjonction Saturne/Lune Noire, indice de la dépression émanant de son passé et qui peut avec Uranus en conjonction, l’amener à « péter les plombs » !
  • Cette position Lune Noire en Taureau en XI induit également attirance, refus et culpabilité envers les possessions et la matérialité : le refus de vivre autrement que comme les plus pauvres.
  • Sa démence se caractérise par des crises et du délire ainsi qu’une paranoïa qu’il finira par apaiser en se suicidant avec une balle.
  • Avec un nœud nord en Gémeaux en maison XII, il lui était conseillé de relativiser et de prendre du recul en aidant ceux qui souffrent ou les plus démunis, ce qu’il fit  en enseignant ou en s’engageant dans une voie monastique.

 

 

Salou Eddie - 18/06/2016 - 09:49